Nouvelles

Accueil Nouvelles «Project glass»: Google lance ses lunettes pour une vision «à la Terminator»

«Project glass»: Google lance ses lunettes pour une vision «à la Terminator»

Le vendredi 6 avril 2012

«Project glass»: Google lance ses lunettes pour une vision «à la Terminator»

On fantasmait depuis des mois. Mercredi, Google a enfin dévoilé son prototype de smart-lunettes destinées à offrir une vision en réalité augmentée tout droit sortie des classiques de la science-fiction. Ça s'appelle «Project Glass», et la technologie promet un beau clivage générationnel.


Précision importante: Google dit vouloir «entamer un dialogue avec le public». Pour l'instant, on est donc au stade du prototype, de la démo technologique, et pas encore du produit de masse vendu chez Optique 2000. Le produit devrait d'abord être testé en public par des employés de l'entreprise.


Un design pas encore arrêté


Le design dévoilé par Google, non-définitif, est beaucoup moins envahissant que ce que certains craignaient. S'il s'agit de prototype fonctionnels (ce qui n'est pas sûr), l'électronique a été suffisamment miniaturisée pour tenir sur le côté de la monture. L'autre pièce centrale, c'est un mini écran transparent, qui permet d'afficher des informations en vision périphérique.


Car pour l'instant, Google a fait le choix d'une technologie au service de l'individu, et pas d'une vision totalement couverte par la réalité augmentée, ce principe qui vise à superposer des informations digitales à notre vision du monde.


Selon le New York Times
, Google expérimente cependant avec de nombreux designs différents, y compris des modèles que les myopes peuvent porter par-dessus leurs lunettes.


Le monde augmenté


Dans la vidéo-concept, Google imagine les usages possibles de son prototype, qui bénéficie d'une bonne dose de commandes vocales à l'image de Siri sur iPhone. L'entreprise ne précise pas si son Project Glass dispose déjà de toutes ces fonctions, et si une telle interface est prête.


La météo en temps réel, un rendez-vous à caler, des informations sur le trafic des trains (un message «le service est suspendu sur la ligne» s'affiche en arrivant à proximité), un plan de quartier ou même de l'intérieur d'une boutique... Project Glass utilise toutes les technologies actuelles (géolocalisation, connexion permanente à Internet, potentiellement reconnaissance faciale) pour placer l'humain au cœur d'un monde riche en informations.


La technologie est prête. Le sommes-nous? Pas sûr. Beaucoup ne se sentent déjà pas à l'aise pour parler à Siri en public. La caméra frontale qui peut filmer de manière discrète promet des débats houleux sur la vie privée. Et dans l'absolu, on peut déjà utiliser un smartphone pour (presque) tout faire. Mais de telles lunettes ont un avantage: en marchant dans la rue, on peut regarder devant soi, et pas ses pieds.


Philippe Berry


 
Source : 20 minutes .fr





Retour à la liste des nouvelles